Quand réaliser la taille des arbres fruitiers ?


La taille des arbres fruitiers n’a pas le même objectif et ne se fait pas de la même manière que celle des autres arbres. Elle vise à obtenir un fruit de qualité tout en limitant le nombre de fruits produits afin qu’ils atteignent la taille idéale. Cependant, il faut éviter de réaliser une taille trop sévère qui réduirait la production de fruits.

Objectif de la taille des arbres fruitiers

L’objectif de la taille des arbres fruitiers est de leur donner une structure raméale ouverte afin qu’ils se développent en largeur. Pour cela, il faut éliminer les branches verticales qui génèrent plus de bois que de fruits afin d’optimiser la vigueur dans les branches productrice de fruits.

La taille et le palissage des arbres fruitiers doivent être effectués dès la plantation. En effet, si les arbres fruitiers prennent une forme inadaptée, il sera beaucoup plus compliqué de les rediriger lorsqu’ils seront adultes.

Lorsque les arbres sont jeunes, il est possible de compléter la taille par un guidage des branches verticales afin de leur donner une position horizontale. De cette manière, la croissance générale de l’arbre sera horizontale et il génèrera un plus grand nombre de bourgeons, de fleurs et donc de fruits.

Lors des premières années, la taille annuelle est particulièrement importante. En effet, elle permet de couper les branches non productives afin d’augmenter les entrées de lumière sur les autres branches.

La période de taille des arbres fruitiers

De façon générale, l’hiver est la meilleure période pour tailler les arbres fruitiers. Mais cela n’est pas toujours le cas.

En effet, lorsque le verger ou l’arbre à tailler est situé sous un climat caractérisé par de fortes gelées et des températures très basses, il est recommandé d’éviter de tailler les jours les plus froids. La taille est donc repoussée en toute fin d’hiver. Dans les zones chaudes, ou à hiver plus doux, il est possible d’avancer les travaux de taille au début de la période hivernale.

En été, il restera à effectuer la bien nommée « taille en vert » qui vise principalement à éliminer les jeunes pousses trop vigoureuses également appelées les gourmands. Elle se pratique habituellement en deux fois en juin ou en juillet.

Les différentes types de tailles

La taille de rajeunissement

Durant toute la vie de l’arbre vous pouvez réaliser cette taille. Elle a pour but d’éliminer les éléments gênants. Comme par exemple les parties mortes des branches sans bourgeons, les branches sèches, abimées ou présentant des signes de maladie.

On élimine également les branches qui se croisent ou qui, mal orientées, absorbent la lumière et réduisent l’aération au centre de l’arbre. On taille enfin les gourmands et les rejets qui ressortent trop de l’arbre du fait de leur vigueur excessive mais ne donnent pas de fruits.

La taille de fructification

Lorsque l’arbre est adulte et produit déjà des fruits, il est possible de réaliser la taille de fructification. La taille de formation et la taille de mise à fruits sont effectuées en même temps, approximativement entre la troisième et la quatrième année de plantation.

Les tailles exceptionnelles

Elle sont principalement effectuées pour éliminer la calotte supérieure des arbres fruitiers.

Il y a deux modalités :

  • La taille au tiers  qui élimine le nombre de branches nécessaire afin de réduire l’arbre à un tiers de sa hauteur.
  • L’ écimage qui consiste à couper presque toutes les branches afin de laisser uniquement le tronc.

Ces types de taille des arbres fruitiers très agressive, n’est pas recommandée par les experts sauf dans des cas bien spécifiques.

 

Simplifiez la gestion de vos arbres fruitiers grâce à  l’application Agroptima. Vous pourrez enregistrer vos travaux agricoles dans votre téléphone et ainsi simplifiez votre suivi parcellaire –> Essayer gratuitement Agroptima !

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre