Quels types d’engrais existent et lesquels utiliser


Comme vous le savez, il existe sur le marché différents types d’engrais qui varient dans leur présentation, composition, mode d’application, etc.

Nous allons tenter de mettre un peu d’ordre dans le monde des engrais pour que vous puissiez choisir la meilleure option pour votre exploitation. L’engrais est l’un des éléments-clés pour obtenir une bonne production, en plus d’une bonne qualité de produit.

Types d’engrais: mille et une formes de classement

” Les engrais sont un produit vraiment nécessaire en agriculture car ils apportent les nutriments dont les cultures ont besoin pour se développer correctement et pouvoir atteindre des rendements importants. “

Les types d’engrais peuvent être classés selon plusieurs critères. Nous allons voir plus en détail chacun des classements pour avoir ainsi les idées claires lorsqu’on nous parle de mélange d’engrais (blending), d’engrais de fonds ou de fertilisants foliaires, en tenant toujours compte qu’un même engrais peut se trouver dans plusieurs classements.

New call-to-action

Types d’engrais en fonction de leur origine

Selon l’origine, nous pouvons avoir affaire à trois types d’engrais :

  • Les engrais d’origine minérale organique ou de synthèse: Les engrais minéraux sont principalement d’origine minérale et ils sont modifiés par des procédés chimiques pour obtenir les compositions et présentations souhaitées.
  • Les engrais organiques sont obtenus principalement de déjections animales (d’élevage) ou des résidus organiques des cultures elles-mêmes. Ces derniers sont produits chimiquement à partir de divers composants. Par exemple, le N-32 liquide est fabriqué à partir de l’azote atmosphérique.

Le principal avantage des engrais organiques est l’apport de matière organique au sol qui aide à améliorer la structure de celui-ci à long terme. De plus, l’azote organique se décompose de manière lente et graduelle, ce qui permet d’apporter des nutriments à long terme. Dans le cas des déjections organiques, le prix est également un point très positif.

Certains engrais organiques comme la matière organique liquide, les déjections issues d’élevages biologiques ou le compost sont autorisés comme engrais pour l’agriculture biologique.

Le principal inconvénient des engrais organiques est leur hétérogénéité et la difficulté à en connaître exactement la composition. Ce problème est d’autant plus important dans le cas des déjections issues de l’élevage non compostées. Leur stockage et leur conservation sont aussi un inconvénient par rapport aux engrais d’origine minérale.

types d'engrais

Types d’engrais en fonction de leur composition

Il y a trois nutriments essentiels pour les plantes. L’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). Par ailleurs, il y a aussi d’autres nutriments importants pour la nutrition des cultures comme le soufre ou d’autres oligo-éléments comme le magnésium ou le bore.

  • Certains engrais sont des engrais principalement engrais azotés même s’ils peuvent contenir du soufre ou d’autres oligo-éléments. À titre d’exemple, nous pouvons citer le nitrate d’ammonium calcaire ou le nitrosulfate d’ammonium.
  • D’autres sont principalement phosphoriques, comme le superphosphate, ou engrais potassiques comme le chlorure de potassium. Il existe également des engrais à base de soufre et d’autres spécifiques qui contiennent principalement des oligo-éléments.
  • D’un autre côté, il y a aussi les engrais qui contiennent de l’azote, du phosphore et du potassium, les trois en quantités importantes. Ce sont les engrais appelés N-P-K qui peuvent aussi contenir du soufre ou d’autres oligo-éléments. Les engrais organiques sont tous des N-P-K à différents degrés.

Les engrais en fonction de leur présentation

Le premier classement qu’il est possible de faire est fonction de la présentation des engrais. Ce classement est essentiel car il indique avec quel équipement nous devons appliquer le produit, au-delà de la qualité de l’engrais.
Selon leur présentation, les types d’engrais peuvent être, selon leur état : solides, liquides ou gazeux. En général, les plus courants sont les deux premiers.

Les engrais solides sont généralement appliqués avec un épandeur pour solides même si dans certains cas ils peuvent être appliqués dissous dans de l’eau via le système d’irrigation ou par pulvérisateur. Il peut aussi y avoir plusieurs présentations dans ce groupe :

  • L’engrais en poudre : il s’agit d’une présentation peu utilisée.
  • L’engrais en granulés : c’est le type d’engrais solide le plus courant actuellement car son application est meilleure que dans le cas de l’engrais en poudre, tant parce qu’il respecte l’uniformité que parce qu’il est pratique pour l’agriculteur.
  • L’engrais en pellet : c’est la présentation d’engrais solide la moins utilisée. Le pellet est semblable au granulé, mais de taille plus petite, et il n’apporte pas d’avantages comparé au granulé.

Les engrais solides en fonction de leur composition

De plus, l’engrais solide peut être classé selon sa composition en deux catégories: mélange (ou blending) et complexe.
La plupart des engrais sont constitués de plusieurs composants chimiques afin d’obtenir la composition souhaitée des différents nutriments.

Dans un mélange d’engrais, ces nutriments sont tous séparés en particules distinctes.

  • À l’inverse, dans un engrais complexe, ces nutriments se trouvent tous unis de façon chimique à l’intérieur de la même particule.
  • Ceci fait qu’à l’application il y a des différences entre mélange d’engrais et engrais complexe. Les mélanges sont moins bien répartis sur le sol que les complexes car en fonction de sa densité et de sa taille, chaque particule de composition différente peut arriver plus ou moins loin au moment où elle est appliquée sur le sol.

En revanche, pour les engrais complexes, chaque particule étant la même, la distribution est plus homogène. Les engrais liquides sont en général des suspensions ou solutions d’engrais solides dans un milieu liquide. Ils s’appliquent au pulvérisateur ou via le système d’irrigation et dans certains cas ils peuvent être dissous dans de l’eau pour être appliqués.

Types d’engrais en fonction de la période d’application

Les engrais peuvent aussi être classés en fonction de la période à laquelle ils sont appliqués. De plus, à chaque période d’application on utilise l’un ou l’autre type d’engrais en fonction de leur composition.

  • Les engrais de fonds : ce sont ceux qui s’appliquent avant le semis. Ce sont principalement des engrais potassiques ou NPK, sous forme solide ou liquide. Il est très courant d’utiliser des engrais organiques en engrais de fonds.
  • Les engrais starter : ils s’appliquent au moment du semis avec la semence. Ce sont principalement des engrais azotés micro-granulés qui apportent un plus supplémentaire pour la bonne naissance et l’implantation de la culture.
  • Les engrais de couverture : il s’agit de ces engrais qui s’appliquent avec la culture implantée. En général ce sont des engrais azotés et de plus en plus on y ajoute l’apport de soufre.
  • Les engrais foliaires : ce sont des engrais qui s’appliquent à des stades avancés de la culture. En général ils sont composés d’oligo-éléments et sont liquides ou solides en poudre.

Autres aspects importants des engrais

L’azote est un élément très mobile dans le sol, si bien qu’il peut être perdu par volatilisation ou lavage. C’est pourquoi depuis peu arrivent en force sur le marché les engrais à libération lente ou les inhibiteurs d’azote pour engrais liquides et déjections porcines.

Ces produits ont pour objectif de rendre l’azote disponible pour la plante de façon plus lente de manière à ce que la plante puisse en profiter plus longtemps. Ils permettent également d’éviter les pertes principalement par volatilisation.

aspects importants des engrais

Le dosage des engrais: Comment les choisir et quelle dose appliquer?

Comme nous l’avons déjà dit, les engrais peuvent avoir différents dosages de nutriments qu’ils apportent et le marché propose un éventail immense de possibilités.

La clé pour savoir quel dosage de nutriments convient et avec quelle dose appliquer celui-ci se trouve dans les besoins de la culture et le rendement potentiel souhaité en fonction du sol, de la culture, de la zone climatique, etc… Cet article sur le calcul des fertilisants et engrais pour chaque culture permet d’obtenir plus d’informations.

Il est aussi important de tenir compte que très souvent le dosage de l’engrais sera imposé par la disponibilité en rayon à l’endroit où il sera acheté. Mais en variant la dose et avec un bon plan de fertilisation il est possible d’apporter ce dont la culture a besoin.

Souvenez-vous qu’à tout moment Agroptima peut vous aider dans le contrôle de l’apport d’engrais et toute la documentation qu’il implique, comme le registre des engrais.

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre