Types de semoirs à céréales: points à prendre en compte avant l’achat

types de semoirs

Vous envisagez d’acheter d’un semoir à céréales ? Si c’est le cas, cet article vous intéresse. Le marché propose differents types de semoirs, de tailles différentes et disposant d’équipements variés. Faire le bon choix peut donc se révéler difficile. Cependant, répondre à quatre questions essentielles vous aidera à définir le semoir parfait pour votre exploitation.

Semoir à céréales: que souhaitez-vous semer?

Les types de semoirs idéals, ainsi que certains de ses composants, varient en fonction des cultures que vous allez semer. Nous allons détailler quel type de semoir est idéal pour les principales cultures arables.

  • Céréales d’hiver, pois et sorgho: ces cultures peuvent être facilement semées avec un semoir en ligne classique. Il est important de toujours adapter la dose de semis en fonction de la taille des graines. Ces semences-là sont de grande taille et ne présentent pas de difficulté de dosage.
  • Cultures fourragères et colza: ce sont des cultures dont les graines sont de très petite taille, raison pour laquelle on sème peu de kilos par hectare. Il est important de vérifier que le système de dosage du semoir permet d’ajuster la quantité de graines. L’objectif est d’obtenir en permanence une densité optimale de plantes. SI le semoir ne le permet pas, il est souvent possible d’adapter des systèmes de microdosage à la machine.
  • Maïs, tournesol et soja : le semoir idéal pour ces cultures est un semoir monograine car il permet d’obtenir une meilleure répartition entre les rangs. Le disque distributeur doit être adapté à chaque culture. Ce type de semoir sert également à d’autres cultures comme le colza et le sorgho.

Comment voulez-vous semer?

Le travail du sol que vous souhaitez mener à bien sur l’exploitation influe aussi sur les types de semoirs à acheter. Si vous pratiquez le semis direct ou si vous l’envisagez, il est important d’en tenir compte au moment de votre achat. Si vous penchez pour un travail du sol minimal, ou conventionnel, il vaut mieux un semoir à céréales traditionnel car ils sont meilleur marché, mais vous pouvez également utiliser un semoir pour semis direct.

Indépendamment du type de semis, il est très important de choisir correctement entre disques et socs. La gestion des résidus et la quantité de pierres dans les champs sont des points clés pour ce choix.

  • Gestion des résidus : s’il y a beaucoup de paille et qu’elle est humide, le disque risque de ne pas la couper et de laisser la graine sur le résidu. En semis direct au contraire, les disques ne travaillent pas du tout la terre : ils évitent l’accumulation des adventices car ils n’enterrent pas les graines de ces dernières. Les disques sont aussi parfaitement adaptés pour le réensemencement des graminées.
  • Présence de pierres : la quantité de pierres dans les champs est également un élément pouvant aider à choisir entre disque ou soc. Le soc entraîne les pierres comme un cultivateur, en semant de la même manière. Les disques passent au-dessus des pierres, en semant sur celles-ci et en se détériorant en raison du frottement.

Comme vous pouvez le constater, le choix entre disques et socs est très important et dépend des caractéristiques de votre terrain.

Quelle surface souhaitez-vous semer ? Comment sont les parcelles ?

Une fois le type de semoir choisi, il est important de s’intéresser à sa taille. Si votre exploitation est importante avec des parcelles de grande taille et que vous semez une grande surface de chaque culture, un semoir attelé repliable est une bonne option, car il dispose d’une capacité de trémie plus importante. De cette façon, vous améliorerez la productivité en augmentant la quantité d’hectares ensemencés par heure.

Au contraire, sur des exploitations avec des parcelles de taille limitée il vaut mieux un semoir porté qui facilite les manœuvres en bout de champ.

Quel tracteur utiliserez-vous?

Au-delà des parcelles, au moment de choisir la taille du semoir il est important de tenir compte du tracteur qui sera utilisé pour semer. Le poids et la puissance de celui-ci doivent être adaptés aux besoins du semoir. Pour les équipements portés de grande taille, il faut un tracteur avec un bon contrepoids à l’avant. Pour les semoirs attelés, en revanche, le poids du tracteur n’est pas aussi important. Ce sera sa puissance qui déterminera la taille du semoir.

Et aussi…

Jusqu’à présent nous avons parlé des caractéristiques essentielles d’un semoir agricole mais certaines marques commerciales proposent également des fonctionnalités supplémentaires en option. Et il y a de nombreuses options possibles. En principe, toutes peuvent paraître intéressantes, mais elles ont un prix. Il est donc important de choisir celles que vous utiliserez vraiment.

Options pour l’application d’engrais et de produits phytosanitaires

Il existe des semoirs avec deux trémies, une pour l’engrais (NPK) et l’autre pour les semences. Ces équipements permettent de semer et d’apporter l’engrais de fond en même temps.

Il existe également des équipements pour engrais micro-granulés (STARTER), qui peuvent être couplés à la plupart des semoirs. Ils disposent d’un caisson pour l’engrais, d’un distributeur et de descentes qui placent l’engrais près de la graine, car sa fonction est de favoriser l’établissement de la plante. Sur des semoirs de grande taille et attelés, il est également possible d’incorporer des équipements pour l’application d’engrais liquide ou d’herbicide au moment du semis.

Nouveaux distributeurs de semences

Habituellement, les differents types de semoirs intègrent des distributeurs qu’il faut régler manuellement et tester plusieurs fois avant de trouver la dose correcte de semences. Actuellement plusieurs marques proposent sur le marché des semoirs avec distributeurs automatiques. Ces machines disposent de différents capteurs qui détectent à la fois la vitesse d’avancement de l’équipement et, en parallèle, la quantité de semences que l’équipement distribue. Grâce à ces données, l’équipement est en mesure de régler le dosage réel pour qu’il corresponde au dosage prédéfini par l’agriculteur.

Le futur est là: semis de précision

Les fabricants de les differents types de semoirs font aussi de la recherche en permanence. Bientôt nous disposerons de semoirs intelligents avec GPS intégré qui, couplés avec des systèmes de distribution automatique, permettront de faire des semis différenciés sur une même parcelle. On pourra, par exemple, suivre une carte de productivité ou une carte du sol. De cette manière, nous obtiendrons un maximum d’efficacité, qui devrait se convertir en un maximum de marge brute. Ce seront les semoirs de demain, chaque fois plus techniques et recherchant un maximum de précision et de rentabilité.

Comme vous pouvez le constater, les possibilités sont nombreuses lors de l’achat d’un semoir agricole. Il est primordial, pour rentabiliser au maximum tous vos semis, de choisir un semoir adapté à vos besoins et ses options indispensables.

Et si vous êtes un agriculteur innovant, vous voudrez contrôler vos cultures de la meilleure façon possible et savoir comment rendre votre exploitation plus rentable, n’est-ce pas ? Agroptima est votre application. Vous ne l’avez pas encore testée ?

New call-to-action

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre