Votre cahier de culture via smartphone quand et où vous le souhaitez

Bien plus qu’un cahier de culture digitale, toute l’information sur votre exploitation est disponible sur votre téléphone quand vous en avez besoin.

cuaderno-explotacion-agricola

software-agricola-nube

Toutes les données en un seul endroit et instantanément. Téléchargeable dans Excel ou intégré à votre ERP.

software-agricola-app

Fonction multi-appareils pour travailler simultanément avec votre équipe.

margenes-agricolas

Calcul automatique des marges agricoles pour une prise de décision éclairée.

informe-trazabilidad

Rapports en 1 clic pour une traçabilité conforme.

Les agriculteurs les plus performants utilisent le cahier de culture Agroptima

opinions-agroptima-fernando

François – 200 ha, Céréales

“J’avais l’habitude de produire beaucoup de paperasse. Pour chaque parcelle, une feuille recto-verso et maintenant je le fais en 5 minutes par jour.”

opiniones-agroptima

Xavier – 110 ha, Céréales et Vignes

“C’est fantastique de rentrer à la maison avec la traçabilité réalisée depuis le tracteur.”

opiniones-agroptima

Xavier – 50 ha, Céréales

“Je suis très content d’Agroptima, il est très facile de sélectionner les parcelles et d’y entrer les opérations souhaitées. “

Un Cahier de Culture numérique.
Oubliez la paperasse.

Toutes vos données dans votre téléphone. Organisez votre exploitation depuis n’importe quel endroit. Notez vos tâches (traitements phytosanitaires, récoltes, travaux etc.) à partir du cahier de plaine digital de l’application Agroptima en quelques secondes, pendant que vous travaillez dans les champs.

Et vous pouvez voir tous vos champs sur la carte de notre application.

control-explotaciones-agricolas

Notre cahier d’exploitation est automatiquement synchronisé. Les données que vous saisissez sur l’application sont instantanément disponibles sur votre compte sur le site Web.

Avec notre application, vous pouvez travailler sans avoir besoin d’une connexion 3G ou WiFi.

Lorsque vous avez une connexion, toutes les tâches que vous avez enregistrées dans l’application seront synchronisées avec votre compte sur le site web. Ne dupliquez plus votre travail et vos notes et revenez à la maison avec toutes les données sur votre ordinateur.

Saviez-vous que vous pouvez télécharger notre application sur différents appareils pour que différentes personnes puissent travailler en même temps ?

Imprimez votre cahier de culture quand vous voulez.

Avec Agroptima, vous pouvez télécharger automatiquement votre cahier d’epandage agricole. Lorsque vous en avez besoin, téléchargez-le en 1 clic dans Excel avec le format officiel du Ministère de l’Agriculture et révisez-le. Gagnez du temps et évitez les maux de tête.

Savez-vous que vous pouvez gérer plus d’une exploitation pour le même prix ? Ajoutez les différentes exploitations en un clic.

Cahier de culture agricole : 10 questions fréquentes

Vous savez sûrement déjà ce qu’est le cahier de culture, mais lorsque nous l’avons sous les yeux, nous avons des doutes sur la façon de le remplir, ou nous nous demandons si nous nous le faisons correctement. Avec ce guide, vous serez sûr que votre cahier de culture agricole sera parfaitement rempli!

10 questions

Qu’est-ce qu’un cahier de culture agricole ou un cahier d’exploitation ?

Tout d’abord, un petit rappel: le cahier de culture agricole est le registre ou l’agenda qu’oblige le Ministère de l’Agriculture à tous les agriculteurs professionnels d’avoir, sur leurs traitements phytosanitaires dans leurs cultures. Il est obligatoire pour tous les agriculteurs depuis l’arrêté émis le 1er janvier 2013 sur les utilisations durables des produits phytosanitaires.

A quoi devrait ressembler votre cahier de plaine ?

Le modèle proposé par le Ministère de l’Agriculture sur son site Internet, conforme à la loi précitée, comporte jusqu’à 12 rubriques différentes qui doivent être complétées:

  1. Informations générales
  2. Identification des parcelles de l’exploitation
  3. Données environnementales des parcelles
  4. Registre des actions phytosanitaires sur les parcelles
  5. Registre des traitements phytosanitaires sur les parcelles avec cultures
  6. Registre d’utilisation des semences traitées
  7. Registre des traitement après récolte
  8. Registre des traitements des locaux de stockage
  9. Registre des traitements dans les moyens de transport
  10. Registre d’analyse des produits phytosanitaires
  11. Registre des récoltes commercialisées
  12. Dossier de fertilisation

Notre expérience à Agroptima en aidant à faire passer les inspections du cahier de culture agricole à des milliers d’agriculteurs, nous a permis de détecter les 10 doutes les plus fréquents que nous, agriculteurs, avons au moment de remplir le cahier d’épandage. Nous vous les expliquons à continuation pour que vous sachiez comment les résoudre!

1. Qu’est-ce que le numéro de PACAGE?

Dans la première section du cahier de culture “Informations générales”, il y a quelques cases qui indiquent les numéros d’enregistrement des exploitations agricoles nationales ou régionales. Il est très courant de se demander que représent ces chiffres.

En vertu de règlement (CE) 178/2002 du Parlement européen, l’un des principes généraux de la législation alimentaire est de fournir aux consommateurs une base pour choisir en connaissance de cause les denrées alimentaires qu’ils consomment et de prévenir toute pratique pouvant induire le consommateur en erreur.

Votre exploitation devrait déjà être inscrite au registre régional, donc si vous avez demandé la PAC au cours des deux dernières années, vérifiez votre déclaration de la PAC et voyez s’il y figure le numéro d’enregistrement pour l’inscrire dans le cahier de l’exploitation agricole.

2. Sur la page ” Données environnementales de la parcelle “, qu’entend-on par ” zone spécifique “?

Dans cette section, il nous est demandé d’indiquer dans le cahier de culture agricole si la parcelle se trouve dans une zone présentant certains niveaux de protection de l’environnement. Il ne faut pas le confondre avec les Zones Vulnérables à la pollution par les nitrates, qui font référence à la fertilisation.

Le décret n° 2019-649 du 27 juin 2019 considère que ces zones sont les suivantes:

  • Zones de protection de l’habitat et des espèces
  • Zones de protection d’espèces aquatiques importantes déclarées protégées en vertu du Règlement sur l’aménagement hydrologique
  • Zones de protection déclarées pour l’élaboration de la Liste des espèces sauvages en régime de protection spéciale et de la liste française des espèces menacées.
  • Selon la directive de l’Union européenne 92/43/CEE établissant des mesures visant à contribuer à garantir la biodiversité par la conservation des habitats naturels et de la faune et de la flore sauvages.

3. La liste des parcelles du cahier de culture agricole doit-elle être dans le même ordre que dans la PAC?

Cette question est très courante, le cahier d’épandage doit être par ordre de PACs et inclure toutes les parcelles que nous déclarons dans la PAC, mais nulle part dans la réglementation il n’est indiqué que l’ordre des parcelles RPG (Registre Parcellaire Graphique) doit être le même que celui que nous avons dans la déclaration de la PAC.

Ce qui est logique, et c’est d’ailleurs ce qui est proposé dans certaines régions, c’est qu’en faisant le cahier d’èpandage manuellement, la liste des parcelles est remplacée par une copie de la PAC, de sorte que nous n’avons pas à transcrire tous les codes.

4. Quelle est la différence entre la fiche de traitement et la fiche 3.1 bis “Surfaces et cultures soumises à conseil”?

Le registre des sections de traitements sera le plus complet, car tous les traitements effectués sur le terrain y apparaîtront. Mais il est divisé en deux pages: “Traitements normaux” et “Traitements aux cultures soumises à conseil”.

En effet, selon la loi en vigueur, certaines cultures doivent être conseillées par un technicien spécialisé en hyigiène et sécurité, qui supervise le contrôle des épidémies et la bonne gestion de l’exploitation agricole. Ce sont les traitements à ces cultures qui devront figurer dans le registre des traitements conseillés. Sur la même page sont déjà inclus les cases et les espaces pour que le technicien puisse faire la validation (apposez votre signature sur le cahier de culture agricole).

5. Dans les applications sur le terrain, est-il nécessaire d’inscrire le numéro de lot du produit?

Le numéro de lot qui se trouve dans chaque emballage n’est pas à inscrire nécessairement dans le carnet de plaine, si vous travaillez à votre compte. Ceux qui sont obligés de l’écrire sont ceux qui effectuent des transactions (achat et vente) et gardent un œil sur les données, parce qu’il est également nécessaire de l’inscrire dans les registres de travail qui s’appliquent à autrui.

N’OUBLIEZ PAS d’inscrire dans le cahier, le numéro d’enregistrement, chaque produit a son propre numéro d’enregistrement et il sera toujours le même (il ne varie pas d’un lot à l’autre), et il est obligatoire de l’enregistrer.

6. J’achète la semence certifiée, qui est traitée, est-il nécessaire de l’introduire dans la page “Utilisation de la semence traitée”?

On pourrait penser que dans cette section, les traitements ne devraient être inclus que si nous traitons nous-mêmes la graine, mais ce n’est pas le cas. Ceci est déjà indiqué par le nom “Utilisation de semences traitées”. Donc, si vous achetez des semences certifiées ou que vous ayez fait nettoyer et traiter vos propres semences, il est nécessaire de prendre l’étiquette des sacs pour noter dans le cahier de culture, le produit avec lequel les semences ont été traitées, la dose et les parcelles dans lesquelles ces semences ont été semées.

7. Qu’est-ce que la page “Fiche de récolte commercialisée” ?   

Il s’agit d’une liste des factures de vente de nos cultures. C’est un registre très important parce que cela nous permet de suivre les produits alimentaires que nous produisons, c’est-à-dire de savoir jusqu’où les aliments sont allés du champ à la table.

Dans cette section, il peut y avoir une certaine confusion lorsqu’il s’agit d’identifier les parcelles d’origine du produit, surtout si nous entreposons le grain de toutes les parcelles dans un entrepôt et le vendons ensuite à plusieurs clients. Dans ce cas il est impossible d’identifier les champs d’origine de chaque parcelle mais on peut cependant déduire quelles sont les parcelles d’origine qui ont été plantées ou semées.

8. Qu’est ce que la liste des établissements agréés, certifiés et autorisés de la DGAL?

Bien que cette section apparaisse comme un champ volontaire, beaucoup d’entre nous se demandent ce que cela signifie. Il s’agit d’une liste des établissements agréés CE conformément au règlement (CE) n°853/2004.

9. Registre des engrais, comment savoir si je dois le remplir?

La dernière section du cahier de culture est le registre de fertilisation, qui apparaît comme facultatif. Vous vous demandez si cette partie est facultative? En général, le registre des engrais devrait être tenu aussi longtemps que les parcelles de l’exploitation se trouvent dans une zone vulnérable à la pollution par les nitrates ou si, en plus d’être un agriculteur, vous êtes également éleveur.

10. Comment remplir facilement le cahier de culture agricole avec votre téléphone portable ?

Ne soyez pas effrayé, il s’agit de vous soulager de toute cette paperasse.

Il est possible d’utiliser le cahier de culture de manière très simple, en notant votre travail sur votre téléphone et en créant un cahier en un seul clic avec tout ce que nous avons vu, parfaitement rempli.

Avec Agroptima vous réaliserez un cahier de culture sans complications, vous gagnerez du temps et vous serez plus tranquille ! Essayez-le gratuitement pendant 15 jours en cliquant ici.

Complétez votre Cahier de culture chaque jour, facilement avec Agroptima

Qu’est-ce que le cahier de culture?

Le cahier de culture est un document dans lequel les propriétaires agricoles doivent consigner les traitements effectués sur leur exploitation. Il est également connu sous le nom de cahier d’exploitation, de carnet phytosanitaire ou de carnet de plaine.

L’obligation de tenir à jour ce document provient de la législation européenne et, en France, elle est appliquée conformément à la loi sur l’utilisation durable des produits phytosanitaires, qui indique quelles sont les données minimales qui doivent être incluses dans le carnet de terrain.

 

Ce règlement a été créé pour préserver le secteur agricole en assurant une contribution positive à l’environnement avec un modèle durable pour la production et l’utilisation rationnelle des produits phytosanitaires. Réduire les risques et les effets de l’utilisation des produits phytosanitaires sur la santé humaine et l’environnement.

Tous les agriculteurs français sont tenus de tenir à jour leur cahier de culture agricole, soit sur papier, soit sous forme électronique. Elle peut être demandée à tout moment pour vérifier le respect des conditions de la politique agricole commune (PAC), qui gère les subventions accordées à la production agricole dans l’Union européenne.

Essayez-le gratuitement

Comment utiliser le cahier d’exploitation agricole

L’objectif du cahier de culture est de tenir un registre de tous les traitements phytosanitaires effectués dans chaque exploitation et, par conséquent, pour chaque demande de PAC.

Cela permet un contrôle des traitements phytosanitaires, la traçabilité des produits cultivés et le respect de la conditionnalité des aides de la PAC.

Cómo usar el cuaderno de campo agrícola para realizar un seguimiento de los tratamientos fitosanitarios.

 

Contenu à inclure

Le cahier de culture est composé de deux parties distinctes: la partie d’information générale de l’exploitation et l’identification des parcelles et le registre des traitements.

Partie I. Informations générales sur l’exploitation et l’identification des parcelles : données sur l’exploitation et son propriétaire.

  • Renseignements sur l’exploitation et son propriétaire, les préposés à l’application, le numéro de carte d’applicateur, la machinerie…
  • Identification des parcelles avec le numéro d’identification, référence RPG, hectares, utilisation…

Partie II. Registre des traitements : tous les traitements effectués dans chaque champ.

  • Date, numéro d’identification de la parcelle, nuisible, maladie ou mauvaise herbe…..
  • Produit, machine ou équipement de traitement, dose, quantité…

Combien de temps devez-vous le garder?

Le cahier de culture doit être conservé pendant au moins 3 ans, sur papier ou sur support électronique.

Avec Agroptima, vous pourrez sauvegarder ces informations aussi longtemps que vous le souhaitez, sans vous soucier de la perte de données. Toute l’information est sauvegardée sur le Cloud et il n’y a pas besoin d’effectuer des sauvegardes.

Découvrez Agroptima

Sa périodicité

Le journal de bord doit être tenu à jour et peut être demandé à tout moment et sans préavis. Il s’agit d’un enregistrement constant de tous les traitements appliqués.

Autres documents juridiques à mettre à jour:

Quoi qu’il en soit, le carnet de culture n’est pas le seul document qui doit être tenu à jour, vous devez également avoir mis à jour les documents suivants:

  • Documentation relative aux assistances (uniquement pour les cultures nécessitant une assistance).
  • Certificats d’inspection de l’équipement des traitements phytosanitaires.
  • Factures des produits qui apparaissent dans le carnet de culture agricole.
  • Résultats de l’analyse des résidus de produits phytosanitaires sur les cultures ou les productions.
  • Bons de livraison pour les emballages livrés à un gestionnaire de déchets EVPP.

En outre, les entreprises de traitement tierces doivent également faire:

  • Llevar un registro de todas las actividades de compra y aplicación de fitosanitarios; lo que se llama Registro de Transacciones de fitosanitarios.
  • Hacer un Contrato de tratamiento entre el agricultor y la empresa que realiza el tratamiento.
  • Estar inscrito en el Registro Oficial de Productores y Operadores de medios de defensa fitosanitaria (ROPO)

Su importancia

La obligación de llevar al día el Cuaderno de Fitosanitarios se regula por el Real Decreto 1311/2012, esta ley regula el Uso Sostenible de Productos Fitosanitarios. Si no se cumplen los mínimos que especifica se pueden sufrir sanciones que variarán en función del motivo de la infracción.

Tenir un registre de toutes les activités d’achat et d’application de produits phytosanitaires; en outre le Registre des transactions de phytosanitaire. L’obligation de tenir à jour le registre phytosanitaire est régie par la loi et régule l’utilisation durable des produits phytosanitaires. Si les minimums spécifiés ne sont pas respectés, des sanctions peuvent être imposées, qui varient en fonction du motif de l’infraction.

Outre le respect de la loi précédente, le cahier de culture est également tenu de respecter la conditionnalité de l’aide de la PAC.

Vous savez désormais tout. Annotez vos traitements phytosanitaires et tenez à jour votre registre phytosanitaire facilement avec Agroptima, votre application pour cahier de culture.

Créez votre compte d’essai