Les ravageurs agricoles


Les ravageurs agricoles causent de nombreux dégâts dans les plantations. Ils impactent fortement la qualité et le rendement de l’exploitation agricoles. Les ravageurs sont l’une des causes principales de destructions des cultures.

Leur typologie est très variée, allant des insectes à certains oiseaux et mammifères en passant par les plantes invasives, les limaces, ou encore les épidémies, les maladies et même des virus.

Les ravageurs agricoles : espèces invasives et adventices

Le mécanisme utilisé par les plantes dites « invasives » consiste à s’infiltrer parmi les plantes cultivées, endommageant ainsi la récolte, la productivité et le bénéfice de l’exploitation.

Un exemple bien connu d’adventice est la stellaire. Il s’agit d’une espèce fibreuse, d’apparence superficielle, avec une plante originelle couverte de poils frisés qui s’installe habituellement dans le blé.

Le topinambour ou « artichaut de Jérusalem » est un autre ravageur agricole très fréquent qui s’installe généralement dans le soja, le blé ou dans d’autres cultures. Il est parfois cultivé comme tubercule comestible mais il peut se propager de façon agressive et il n’est pas facile à éliminer. Il faut donc être très prudent lors de son implantation.

Autres ravageurs agricoles connus : les insectes et limaces

Les professionnels de l’agriculture connaissent bien ces ravageurs agricoles. Les plus connus sont les milliers de sauterelles assaillant chaque année des cultures dans le monde entier. D’autres insectes ravageurs appelés « fourmis de feu » protègent les cochenilles qui attaquent parfois les cultures. Hormis ces deux exemples, il y a de nombreux autres insectes parmi les ravageurs agricoles, tels que les moustiques ou les tiques qui sont susceptibles de transmettre des maladies aux bétails.

Les escargots et les limaces représentent sont également des ravageurs agricoles très communs dans les jardins comme dans les cultures. Ils s’alimentent surtout des racines, des tiges, des fleurs et des feuilles.

Les ravageurs agricoles sous forme de virus et de maladies

Les effets des maladies et des virus sont très connus dans le secteur agricole. En effet, ils sont la cause de nombreux préjudices économiques. La capacité d’extension et de propagation de ces ravageurs agricoles est très élevée et il est très coûteux de s’en débarrasser, quand ils sont établis.

Par exemple, la maladie connue sous le nom de « maladie des taches brunes » a fait de véritables ravages en Europe au XIXe siècle. Ce ravageur agricole a été à l’origine de la migration d’une grande partie de la population dans des pays comme l’Irlande ou la Russie. 

Les maladies des plantes peuvent être causées soit par des agents infectieux comme les bactéries, les champignons, les virus ou les nématodes. Soit par des agents non infectieux comme les toxines chimiques pouvant provenir des pesticides ou d’une contamination de l’air.

Dans certains cas, il est possible de les détecter et de les identifier à l’œil nu moyennant une certaine expérience ou en utilisant des verres grossissants pour les champignons, les plantes parasites et certains nématodes. L’identification peut également être effectuée en utilisant des dispositifs comme des verres grossissants, une loupe, etc. Cependant, dans la plupart des cas, un examen au microscope est nécessaire pour le cas d’infection fongique ou bactérienne et pour les nématodes.

Les champignons

Les champignons sont des filaments sans chlorophylle qui recherchent de la nourriture. Ces ravageurs agricoles sont plus gros que les bactéries et donc plus faciles à identifier, y compris par simple examen visuel. Ils disposent d’une stratégie de reproduction rapide par l’intermédiaire de l’air ou de l’eau.

Les produits fongicides sont utilisés pour contrôler les maladies causées par ces champignons tels que le mildiou, les rouilles, la maladie du charbon, etc.

 

Augmentez la rentabilité de votre exploitation grâce à l’application Agroptima. Grâce à son module de gestion des coûts de production, vous saurez quelles sont vos parcelles les plus rentables et celles où vous perdez de l’argent. –> Essayer gratuitement Agroptima !

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre