Quels types d’engrais choisir pour mes cultures ?

Tipos de abono para la agricultura

Un agriculteur cherche avant tout à obtenir une production la plus élevée possible et d’excellente qualité. Pour y parvenir, la décision la plus importante qu’il doit prendre avant de semer tient aux choix du type de fertilisant en fonction des caractéristiques spécifiques de la culture. Tous les fertilisants visent à améliorer la qualité du sol et à fournir des nutriments aux plantes. Cependant, différents choix s’offrent à l’agriculteur.

Les fertilisants et engrais sont classés selon différents critères, comme les différents types d’engrais pour les arbres fruitiers. Le classement dont nous allons parler ici est basé sur leur origine : organique ou inorganique.

Dans les deux cas, il existe un deuxième niveau de classement selon la composition et la quantité de nutriments apportés. Quel est le meilleur ? Le choix dépend de différents facteurs comme les conditions climatiques, la fertilité existante du sol, la disponibilité de l’eau, le type de fruits.

Les types d’engrais utilisés

La suite de cet article détaille chaque type d’engrais pour vous aider à choisir.

Engrais organiques

Ces engrais naturels proviennent de la décomposition de résidus animaux ou végétaux et apportent ainsi au sol les nutriments que les cultures obtiendraient de façon naturelle.

Les engrais organiques ont un effet positif sur la composition chimique, physique et biologique du sol. Ils améliorent sa texture, sa perméabilité et sa capacité de rétention de l’eau. Ils réduisent également les variations de pH et stimulent l’activité et la multiplication microbiennes. Cependant, leur action est lente, ce qui peut être considéré comme un inconvénient.

Les engrais organiques les plus utilisés sont le compost naturel ou le compostage de surface, le fumier, la tourbe, les engrais verts et le vermicompost. N’hésitez pas à consulter notre article consacré intégralement à ce sujet, vous y trouverez de nombreux détails sur chaque type d’engrais.

Engrais inorganiques

Ces composés ne contiennent aucune matière organique végétale ou animale. Ils sont soit obtenus de manière naturelle par extraction des minéraux, soit produits artificiellement en laboratoire.

Ce sont les engrais les plus utilisés du fait de leur facilité d’utilisation et de leur rapidité de dissolution dans le sol qui facilite l’absorbtion par les racines. Leur concentration élevée en nutriments essentiels comme le calcium, le potassium, l’azote et le phosphore jouent également en leur faveur.

Avant d’aller plus loin, rappelons ici que :

  • l’azote (N) améliore la croissance des feuilles et des fruits ;
  • le phosphore (P) participe au bon fonctionnement et au développement du
    système racinaire ;
  • le potassium (K) favorise la multiplication cellulaire et la formation optimale
    des tissus.

Types d’engrais inorganiques

Pour plus de précision, les engrais inorganiques sont également répartis en fonction des nutriments qui les composent :

  • Les engrais simples (azotés, potassiques ou phosphatés) qui sont constitués d’une seule substance nutritive.
  • Les engrais complets (qui contiennent deux ou trois des éléments essentiels que sont l’azote, le phosphore et le potassium).

Les engrais inorganiques peuvent également être classés selon leur présentation : solides, liquides ou en mélange.

 

New Call-to-action

 

Au-delà de sa forme, de sa composition ou de son origine, le point primordial à prendre en compte lors du choix d’un type d’engrais est sa capacité à apporter les nutriments au sol pour obtenir les meilleurs rendements.

Le choix d’un engrais organique ou inorganique, tout comme certaines de leurs différentes présentations, est une question propre à chacun. L’important étant que ce choix soit fait de façon responsable et en conscience.

Apprenez à gérer les stocks de vos engrais avec Agroptima : essayer gratuitement.

New call-to-action

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre