La gommose des cerisiers

gomosis en cerezo

La gommose des cerisiers est caractérisée par l’apparition de gomme sur les troncs et les branches de ces arbres.

Parmi les causes, citons l’insuffisance de cuivre, les effets du gel, l’accumulation d’eau dûe à l’irrigation ou à la pluie et un excès de sels.

Gommose du cerisier: symptômes et développement

Visuellement, les symptômes de la gommose des cerisiers se manifestent par:

  • une teinte rose à orange sur la face inférieure du matériau caoutchouteux.
  • on observera ainsi des taches rouges sur les feuilles de cerisier, qui vont progressivement les affaiblir et les assécher.
  • Sur le tronc et les branches, des gouttes résineuses de couleur orange apparaîtront.

Cette sueur caoutchouteuse s’étend progressivement au fruit de la cerise. Lorsque la gommose des cerises se produit sur de jeunes arbres, la circulation de la sève est réduite, ce qui risque de nuire à la vitalité de l’arbre, qui peut se dessécher.

Le champignon qui provoque la gommose des cerisiers utilisera les parties les plus vulnérables du cerisier comme canal d’entrée, par exemple en cas de blessures, de coups, etc. Les températures chaudes sont le cadre idéal pour le développement de la maladie, surtout entre 28 et 33 degrés.

Bien qu’elle ne soit pas perçue au premier abord, une humidité grasse est générée le long de la plante, qui va produire le détachement de l’écorce. La maladie pénètre dans le tronc et se développe partout. Dans les cas où la gomme est complètement entourée par le tronc, la conséquence finale est la mort de la plante.

La gommose est une maladies des arbres fruitiers. Dans ce context, il peut être intéressant pour vous notre article sur la gommose du prunier.

Les causes qui génèrent la gommose des cerisiers

Comme nous venons de le voir, les causes sont nombreuses :

  • Une blessure au tronc
  • Un abus dans l’application d’herbicides et d’autres produits phytosanitaires
  • Une trop grande humidité ou de basses températures
  • La présence de pathogènes externes, tels que des virus, champignons ou bactéries.

Outre les symptômes visuels, la couleur des feuilles, la formation de gomme, etc., il est positif de tester si la maladie est causée par des virus, des bactéries et des champignons.

New Call-to-action

Il est important de considérer que l’application des produits phytosanitaires doit toujours se faire en suivant les indications contenues sur l’étiquette de ceux-ci, ainsi qu’en prenant les précautions nécessaires dans l’utilisation de masques, de vêtements adéquats, de gants, etc.

Contrôles et traitement de la gommose du cerisier

Parmi les actions qui peuvent être menées dans la lutte contre les champignons pathogènes qui provoquent la gommose des cerises, on retrouve les produits qui fournissent du cuivre et variantes d’oxyde de cuivre, de sulfate de cuivre, etc.

Préparez le mélange selon les instructions et appliquez-le sur le tronc, les branches, etc. Quant à la fréquence du traitement, elle peut être appliquée toutes les trois semaines ou plus tôt s’il pleut. Les traitements antibactériens ont généralement un coût plus élevé. En ce qui concerne les virus, la meilleure chose est l’action préventive.

Parmi les mesures préventives, il est nécessaire d’éviter l’hydromorphie, qui favorise la prolifération de la maladie. Il est également nécessaire de soigner les blessures qui se produisent dans le tronc, et d’enlever l’écorce de la zone infectée.

Pour sceller la zone infectée, une fois l’écorce enlevée, il est nécessaire d’appliquer une pâte à base de bichlorure de mercure, dans une proportion de 1%.  De cette façon, nous aurons éradiqué le problème et la plante ou le tronc sera propre et totalement désinfecté.

New call-to-action

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre