4 maladies du maïs qui peuvent gâcher une récolte


Si vous souhaitez identifier et traiter les maladies du maïs, continuez de lire. Savez vous tout d’abord, que vous pouvez enregistrer tous vos traitements que vous appliquez en utilisant Agroptima de façon facile et mobile dans votre cahier de fertilisation.

Nous te donnerons les clés pour connaitre les symptômes, les dommages qu’ils peuvent produire et les mesures que vous pouvez prendre contre les maladies du maïs, pour qu’un parasite ne ruine pas votre récolte.

La pourriture de la tige

Les agents pathogènes responsables de cette maladie du maïs ont plusieurs noms. Selon le type et la forme sous lesquels ils apparaissent, il peut s’agir de de Giberella fujikuroi, Giberella zeae, Fusarium monoliforme et Fusarium graminearum, entre autres.

  • Symptômes de la pourriture de la tige: en ouvrant la tige en deux, on observe que le tissu intérieur se désintègre et a pris une couleur caractéristique rose-saumon. Sur la partie extérieure on observe des points noirs. Une autre caractéristique de cette maladie est que la partie supérieure de la plante se dessèche près la floraison.
  • Dégâts: les dommages peuvent représenter des pertes de 20 % de la production, et même au-delà en cas de verse.
  • Mesures de contrôle: il n’existe pas de traitement chimique pour ces pathologies. Il faudra donc choisir des variétés résistantes. D’autres mesures pour éviter cette maladie consisteront à apporter de l’engrais azoté équilibré, à semer à des densités pas trop élevées, à éliminer les résidus de récolte et à prévenir les attaques de vrilles qui favorisent l’infestation.

pourriture de la tige - maladies du maïs

La rouille du maïs (Puccinia sorghi)

Cette maladies apparaït généralment dans la culture du maïs après la floraison sur les tissus verts de la plante.

  • Symptômes de la rouille du maïs: elle commence par de petits points chlorotiques qui se développent en pustules poussiéreuses et de couleur sombre.
  • Dégâts: en réduisant la surface foliaire, la rouille commune entraîne des pertes de rendement en raison d’une diminution du remplissage des graines. Dans certaines zones du nord de la péninsule ibérique il a été enregistré des pertes de jusqu’à 1 500 kg/ha en grains.
  • Mesures de lutte: certaines variétés hybrides présentent des résistances élevées à ces maladies. Cette année a été approuvée en Espagne l’utilisation du fongicide Comet 200 (pyraclostrobine 20 %) qui est également efficace contre l’helminthosporiose.

rouille-maïs

Les viroses

Il existe plusieurs types de viroses, mais l’une prédomine, le virus de la mosaïque nanisante du maïs (MDMV).

  • Symptômes: mosaïque élargie dans les nervures des feuilles avec un effet de décoloration en bandes. Ce sont généralement les pucerons qui la transmettent, en infectant la plante quand ils s’en nourrissent.
  • Dégâts: si l’affection est importante, les plantes restent petites, avec des épis présentant peu de grains.
  • Moyens de lutte: souvenez-vous qu’une fois l’infection produite, il n’y a aucun mécanisme pour éviter les dégâts. Aucun traitement phytosanitaire ne peut guérir la culture. Dans ce cas il faut agir avec des mesures préventives. Aujourd’hui la plupart des hybrides modernes présentent des résistances à ce virus, mais pour le moment il n’en existe aucun qui y soit résistant à 100 %. Le semis précoce ou le traitement insecticide de la semence peuvent représenter d’autres mesures préventives.

viroses-maïs

Le charbon (Ustilago zeae)

Le charbon s’agit d’une maladie fongique qui peut affecter les plantes n’importe où à partir du collet de la racine.

  • Symptômes: tumeurs pouvant atteindre 15 cm de diamètre, blanches au début et qui s’obscurcissent avec le temps. À maturité elles explosent en dispersant une grande quantité de spores pouvant se conserver dans le sol plusieurs années.
  • Dégâts: si l’attaque a lieu très tôt, elle peut aller jusqu’à provoquer la mort de la plante. Les attaques sont spectaculaires mais les dégâts réels sont souvent peu importants.
  • Mesures de contrôle: il n’existe pas de mesure de contrôle chimique pour ces pathologies, mais la plupart des variétés actuelles sont résistantes à cette maladie.

charbon du maïs - maladies du maïs

 

New call-to-action

+Aucun commentaire

Ajoutez le votre